Bilan de la politique de sécurité en 2009

Publié le par ump boissy saint leger

pie1pie 2

                                              Présentation des résultats

de la politique de sécurité en 2009


Après avoir invité Alain BAUER, président de l'Observatoire national de la délinquance, à exposer les chiffres de la criminalité, Brice HORTEFEUX, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, a présenté les résultats de son action pour l'année 2009, lors d'une conférence de presse, jeudi 14 janvier 2010.


Présentation des résultats de l'action contre la prévention de la délinquance
par Brice Hortefeux
Ministre de l'Intérieur


Le ministre est revenu sur le bilan de son action en matière de sécurité, en précisant que l'année 2009 représente la "septième année de baisse consécutive de la délinquance en France". Il a souligné que sur le dernier quadrimestre de 2009, une baisse globale de -4% de la délinquance générale avait été enregistrée par rapport à la même période en 2008.


Brice HORTEFEUX a énuméré les mesures prises au cours de l'année 2009, pour lutter contre la délinquance, en mettant l'accent sur quatre points

- Une mobilisation renforcée de l'ensemble des acteurs de la sécurité, "en donnant des objectifs et en étant à leur écoute".
Le ministre a ici expliqué la forte implication de acteurs locaux de la sécurité, avec les plans départementaux contre la délinquance ainsi que les nouveaux partenariats avec les entreprises de la sécurité privée.

- Une organisation perfectionnée, avec le rattachement de la gendarmerie nationale au ministère de l'intérieur, la mise en place de la police d'agglomération parisienne et le renforcement de la vidéo-protection

- Une réactivité systématique lors d'événements dans des quartiers sensibles, dans la lutte contre les violences dans et aux abords des stades, dans la lutte contre l’insécurité routière et dans le renforcement de la sécurité des convoyeurs de fonds et de la sécurité aérienne.

- Et enfin une réponse ciblée à chaque type d'insécurité avec la création de groupes spéciaux d’investigation sur les bandes, la création de cellules spécifiques anti-cambriolages au niveau départemental, la poursuite de l'operation « Tranquillité Vacances », la lutte contre les violences intrafamiliales et la mise en place d'un plan anti-drogue et d'un plan anti « vols à main armée ».

Pour 2010, le ministre a souhaité que les instruments du ministère en matière de pilotage et de mesure des résultats s'adaptent aux évolutions de la délinquance. Loin de casser le thermomètre, il s'agit au contraire d'en ajouter de nouveaux pour mieux appréhender les attentes de la population et mieux évaluer les réponses des forces de sécurité.

(Cliquez pour atteindre le dossier complet)

PN logo


Bilan annuel de la criminalité et de la délinquance 2009
par Alain Bauer
Président de l'Observatoire national de la délinquance
image002
2554747283 small 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :