Billet du Groupe UMP/BSL

Publié le par ump boissy saint leger

 

Urbanisme(Billet du Groupe municipal UMP - non inscrit)

 

 

 

PARLONS  VRAI !

 

 

Lors de la présentation du projet du Plan Local d’Urbanisme en réunion publique, la majorité actuelle a su tenir compte, nous semble-t-il, d’un intérêt pour la préservation de la qualité de vie d’un certain nombre de quartiers de Boissy-saint-Léger. Notamment par l’initiative de recenser des patrimoines bâtis de la ville en les déclarants protégés et par la modification et l’extension du périmètre de protection autour du domaine de Grosbois et du Château du Piple. Ces propositions vont dans le même sens que la mise en place d’une opération programmée de l’amélioration de l’habitat pour le centre ancien.

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Nous aurions apprécié que ce projet soit encore plus engagé. Nous aurions également apprécié que les boisséens se déplacent plus nombreux. L’information aurait certainement méritée d’être plus diffuse à l’égard de la population.

Mais, par contre, nous regrettons que Monsieur le Maire ne se soit pas exprimé sur le projet de renouvellement urbain de la rue de Paris. Comme annoncé lors de notre article paru dans le bulletin municipal du mois d’octobre 2010, notre inquiétude persiste pour le projet de densification du quartier de la gare. Nous n’entendons pas accepter la construction de 350 logements et 10 000 m2 de locaux d’activités dans la partie encore préservée de la rue de Paris. Nous devons agir dès maintenant et unir nos forces pour convaincre la majorité actuelle que son projet ambitieux (et faisant encore la part belle à du logement social) n’est pas la volonté des habitants de ce quartier, encore moins des habitants de Boissy-saint-Léger.

Un nouveau projet va également sortir de terre sur un terrain de 2 010 m2 situé entre les résidences sociales rue Henri Legros et rue Fernand Baudin : la construction de 30 à 35 logements locatifs sociaux.

Nous avons donc bien entendu que le site stratégique dans le développement urbain de Boissy-saint-Léger était le secteur de la gare. Nous ne sommes pas opposés à une amélioration de la qualité de l’habitat et à une mixité des constructions proposées.

Mais nous ne souhaitons pas cautionner un programme d’urbanisation aussi conséquent.

 

C’EST POURQUOI NOUS CRIONS HAUT ET FORT

« CONSERVONS A BOISSY SA DIMENSION HUMAINE »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :