Conseil général 94 - Crèches

Publié le par ump boissy saint leger

crecheLE CONSEIL GENERAL

DU

VAL-DE-MARNE

SE DESENGAGE DES CRECHES

 

L’annonce faite par le Conseil général d’un nouveau “Plan Crèches” pour le Val-de-Marne était pourtant alléchante. En lisant l’intention de créer 1000 berceaux supplémentaires sur le département en quatre ans, nous ne pouvions à priori que nous réjouir de penser que cela tendrait à réduire le nombre de demandes insatisfaites (environ 3300) et la problématique parfois insoluble à laquelle sont confrontés tant et tant de jeunes parents.

 

Hélas, si la communication est séduisante, le tour de passe-passe du Conseil général cache une toute autre vérité. Explications :

 

En dehors des crèches privées ou d’entreprise, deux types de crèches publiques existent dans le Val-de-Marne, représentant 75% des berceaux : Les crèches départementales et les crèches municipales. Pour les crèches départementales de notre circonscription gérées directement par le Conseil général, rien ne changera, ni réduction, ni développement. Par contre, pour les  crèches municipales, les halte-garderie et les crèches familiales, la subvention de fonctionnement du Conseil général va disparaître progressivement d’ici 2012, laissant sans aucune concertation les communes orphelines de cette somme.

 

Désengagement total donc de l’aide pour les crèches communales afin de réutiliser une partie des fonds pour la création de 1000 nouveaux berceaux. Oui mais où et comment ?

Il s’agit en fait d’une nouvelle aide à l’investissement pour accompagner les communes qui construisent de nouvelles crèches. Mais cette aide est conditionnée aux critères sociaux de la ville ; par exemple celles qui ont plus de 40% de logements sociaux et dont l’indice DSU (indice de richesse de la ville et de ses habitants) indique un grand besoin social, bénéficieront d’une aide de 8000€ par nouveau berceau. Alors que celles qui ont moins de 20% de logements sociaux et un faible besoin social n’auront que 3000€, ce qui les sanctionnera fortement et empêchera finalement toute création.

 

Alors que les nouvelles dispositions législatives pour la petite enfance permettaient d’entrevoir la possibilité d’étendre les capacités d’accueil dans les crèches, le Conseil général sanctionne donc fortement certaines villes, dans leur politique de petite enfance.

 

Rapport au Conseil Général

Politique d'accueil de la Petite Enfance

2ème Plan Crèches - 2010/2014

Cliquer
94

Recours au Tribunal Administratif de Melun pour excès de pouvoir

Jacques JP MARTIN Conseiller Général - Président du Gioupe UMP

Cliquer

JJJ Martin 

LOGO_LMP_UMP_hautdef.jpg

   Correspondant pour Boissy-Saint-Léger 

Philippe SKALSKI

06 61 12 12 49  -  94.ump.boissy@free.fr


Adh-rez.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :