Indochine

Publié le par ump boissy saint leger

indoar[1]logo.png

(Communiqué de l'UNC/BSL)

 

A L'OCCASION DE LA JOURNEE NATIONALE

D'HOMMAGE AUX   « MORTS POUR LA FRANCE »

 EN INDOCHINE

MERCREDI  8 JUIN 2011

18 heures

Le rassemblement aura lieu aux Monuments aux Morts

Square du Maréchal Berthier

Boulevard Léon Révillon

Depuis six ans, en cette « Journée nationale » dédiée aux « morts pour la France en Indochine », notre pays a rendez-vous avec son Histoire pour honorer le souvenir de ceux qui sont tombés loin de leurs foyers entre 1939 et 1954.

Aujourd'hui, la Nation tout entière rend ainsi hommage à ces hommes qui ont porté haut les couleurs et les valeurs de la France en Indochine.

Durant quinze ans, ces hommes ont servi la France en Indochine et y ont accompli leur devoir.

Il nous appartient aujourd'hui de ne pas laisser cette histoire tomber dans l'oubli et de veiller à ce qu'elle ne soit pas reléguée aux confins de notre mémoire nationale.

Dès 1939, l'Indochine fut un théâtre à part entière des combats de la Seconde Guerre mondiale. Les soldats français y luttèrent avec bravoure et abnégation contre l'Occupant japonais. A travers leurs faits d'armes, ces soldats participèrent pleinement à la victoire finale contre les forces de l'Axe.

Contre le Vietminh, les hommes auxquels nous rendons aujourd'hui hommage devaient être par la suite précipités dans un conflit d'un autre type.

Enveloppés dans les spasmes de l'Histoire, ils assistèrent à l'enfantement d'un monde nouveau. Ils furent témoins et acteurs de la première déchirure de l'Empire français.

Cette guerre à laquelle ils étaient si peu préparés, ils surent y faire face, avec le sens de l'honneur et du devoir, avec abnégation.

Alors que nous célébrons cette année le 57e anniversaire de la bataille de Dien Bien Phu, nous n'oublions pas le comportement héroïque de ces hommes sautant avec détermination dans la cuvette de l'enfer afin de porter secours à leurs camarades.

Nous n'oublions pas que le monde entier retint son souffle en ce printemps 1954, voyant ces hommes se précipiter dans la fournaise de Dien Bien Phu où les points d'appuis tombaient les uns après les autres, écrasés sous une pluie de fer et de feu, submergés, malgré une résistance acharnée, par les forces du Vietminh.

A travers toutes les vicissitudes de l'Histoire, les hommes de Bien Bien Phu sont entrés dans la légende : ils incarnent pour toujours l'héroïsme et l'esprit de sacrifice des combattants de la guerre d'Indochine.

Loin de leurs pays et de leurs familles, ces hommes ont donné le meilleur d'eux-mêmes souvent jusqu'au sacrifice suprême.

Depuis le 26 mai 2005 et l'instauration de celle journée nationale de commémoration, ils occupent enfin la place éminente qui leur revient au sein de notre mémoire collective.

Aujourd'hui, c'est l'ensemble de la communauté nationale qui se rassemble et se souvient du courage de ces hommes.

Aujourd'hui, c'est l'ensemble de la communauté nationale qui rend un hommage solennel aux combattants des guerres d'Indochine.

 

Commentaire audio de Pierre Schoendoerffer,

caméraman au SCA (Service Cinématographique des Armées,

durant le siège de Dien Bien Phu, Tonkin (Viêt-nam)

en Indochine française du 13 mars au 7 mai 1954.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :