Inquiétude de la jeunesse ?

Publié le par ump boissy saint leger

1 jeunesse

 

 

Inquiétude de la jeunesse

 

Depuis quelques jours, les jeunes, lycéens et étudiants, manifestent une inquiétude quant à la réforme des retraites et à leur avenir.

·         Jamais un Gouvernement ne s’est autant engagé pour donner un avenir à sa jeunesse. A commencer par la réforme de retraites qui est d’abord faite pour les jeunes, pour qu’ils héritent de notre système de retraite par répartition, pilier de notre modèle social.

·         Jamais un Gouvernement n’a autant agi pour la formation des jeunes qui est le meilleur rempart contre le chômage et la précarité.

·         Jamais un Gouvernement ne s’est autant mobilisé pouraméliorer les conditions de vie des jeunes et des étudiants.

 

 

 

LA RÉFORME DES RETRAITES,

UNE RÉFORME CONTRE LES JEUNES ?



·         C'est tout le contraire. Cette réforme est d'abord faite pour eux.

·         C’est tout le contraire. Cette réforme est d’abord faite pour eux.

·         Aujourd’hui, chaque mois, l’Etat emprunte et s’endette pour payer une retraite sur 10 (soit 1,5 million de pensions sur les 15 millions de pensions versées). Si nous ne faisons rien, dans quelques années, ce seront les jeunes qui devront payer cette énorme ardoise. Ils seront condamnés à une double peine. Ils payeront deux fois : pour leurs retraites et pour rembourser les dettes accumulées par leurs parents. Aujourd’hui, chaque enfant qui naît en France part dans la vie avec plus de 20 000 € de dette publique laissée par ses aînés. Ce n’est pas acceptable !

·         Notre système de retraite par répartition est un pilier de notre modèle social, du pacte entre les générations :les jeunes financent les retraites de leurs aînés, mais en échange les plus âgés ont le devoir de transmettre à leurs enfants le modèle social généreux qu’ils ont hérité de leurs parents. Nos enfants et nos petits-enfants n’ont pas à payer le prix de l’égoïsme des adultes d’aujourd’hui !

·         La réforme du Gouvernement renforce par ailleurs la solidarité de notre système de retraite à l’égard des jeunes : les jeunes qui sont en situation de précarité, parce qu’ils sont au chômage et ne sont pas indemnisés, bénéficieront désormais de 6 trimestres validés pour leur retraite au lieu de 4 actuellement.

 

·         20 000 € : c’est le montant de la dette publique laissée par ses aînés à chaque enfant qui naît aujourd’hui en France.

·         42 %: c’est le taux d’emploi des jeunes en Suède, pays champion d’Europe pour le taux d’emploi des seniors.

·         60,5 Mds€ : c’est le montant du budget de l’Education nationale, premier budget de l’Etat.

 

2 jeunesse( cliquer pour lire le dossier complet ) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :