Région Ile-de-France : ca flingue

Publié le par ump boissy saint leger

c17b520186

REGION

Ile-de-France

du rififi ....

 

Deux nouveaux élus UMP au Conseil régional d'Ile-de-France ont attaqué personnellement Jean-Paul Huchon, hier, lors des débats budgétaires. A l'occasion de l'examen des crédits de fonctionnement de la région, Geoffroy Didier, puis Pierre-Yves Bournazel, tous deux secrétaires nationaux de l'UMP, sont montés au créneau avec virulence. M. Didier a qualifié le projet de rachat de la moitié de l'hôtel particulier où siège la région d'"aventure immobilière (qui) est une insulte pour les Franciliens", ajoutant que "cette acquisition somptuaire constituait un scandale de niveau national". "M. Huchon, nous savions que vous appuyiez sur le champignon, vous avez perdu le permis mais à cette vitesse vous allez perdre votre mandat", a lancé Geoffroy Didier, en référence à l'excès de vitesse du président socialiste de la région, flashé à 171 km/h. Ce dernier lui a alors demandé de respecter les règles de courtoisie entre membres d'une même assemblée avant d'essuyer la salve de Pierre-Yves Bournazel, qui "n'a pas aimé le ton condescendant vis-à-vis de jeunes élus". M. Bournazel a attaqué sur les "frais de réception de +2,6% en 2012, emblématique de votre refus total de vous priver". "Vous même qui roulez en Saab, bravo pour le +made in France+", a-t-il ajouté, en référence à la voiture de fonction de M. Huchon avec laquelle il s'est fait flasher. La vice-présidente Michèle Sabban (PS), qui défendait ses crédits de fonctionnement, a réagi en les qualifiant de "duo digne d'Elie Semoune et Dieudonné". "J'ai un message à adresser à Mme Pécresse (chef de groupe UMP à la région, absente au moment de l'échange, ndlr): elle n'a pas été très sympa avec vous, elle aurait pu vous envoyer en formation des élus, il y a une ligne budgétaire pour cela", a-t-elle lancé, se faisant interrompre par les deux élus UMP tandis que M. Huchon les interpellait avec des "taisez-vous!". MM. Didier et Bournazel ont quitté l'hémicycle avant la fin de l'examen de cette partie du budget.
Deux nouveaux élus UMP au Conseil régional d'Ile-de-France ont attaqué personnellement Jean-Paul Huchon, aujourd'hui lors des débats budgétaires. A l'occasion de l'examen des crédits de fonctionnement de la région, Geoffroy Didier, puis Pierre-Yves Bournazel, tous deux secrétaires nationaux de l'UMP, sont montés au créneau avec virulence

M. Didier a qualifié le projet de rachat de la moitié de l'hôtel particulier où siège la région d'"aventure immobilière (qui) est une insulte pour les Franciliens", ajoutant que "cette acquisition somptuaire constituait un scandale de niveau national". "M. Huchon, nous savions que vous appuyiez sur le champignon, vous avez perdu le permis mais à cette vitesse vous allez perdre votre mandat", a lancé Geoffroy Didier, en référence à l'excès de vitesse du président socialiste de la région, flashé à 171 km/h.

Ce dernier lui a alors demandé de respecter les règles de courtoisie entre membres d'une même assemblée avant d'essuyer la salve de Pierre-Yves Bournazel, qui "n'a pas aimé le ton condescendant vis-à-vis de jeunes élus". M. Bournazel a attaqué sur les "frais de réception de +2,6% en 2012, emblématique de votre refus total de vous priver". "Vous même qui roulez en Saab, bravo pour le +made in France+", a-t-il ajouté, en référence à la voiture de fonction de M. Huchon avec laquelle il s'est fait flasher.

La vice-présidente Michèle Sabban (PS), qui défendait ses crédits de fonctionnement, a réagi en les qualifiant de "duo digne d'Elie Semoune et Dieudonné". "J'ai un message à adresser à Mme Pécresse (chef de groupe UMP à la région, absente au moment de l'échange, ndlr): elle n'a pas été très sympa avec vous, elle aurait pu vous envoyer en formation des élus, il y a une ligne budgétaire pour cela", a-t-elle lancé, se faisant interrompre par les deux élus UMP tandis que M. Huchon les interpellait avec des "taisez-vous!". MM. Didier et Bournazel ont quitté l'hémicycle avant la fin de l'examen de cette partie du budget.

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :