Sénat:: le matraquage fiscal

Publié le par ump boissy saint leger

 Bandeau Sénat

LES SOCIALISTES AU SÉNAT

=

PLUS D’IMPÔTS, PLUS DE DETTE

UN MATRAQUAGE FISCAL

DES CLASSES MOYENNES ET DES PME

 

En obtenant la majorité au Sénat, la gauche avait prévenu qu’elle en ferait son laboratoire du programme socialiste pour 2012. Les premières « expériences » testées par les socialistes au Sénat sur le Projet de Loi de Finances (PLF) et le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) sont éloquentes : refus de baisser les dépenses, avalanches de taxes nouvelles, déconstruction des réformes votées par la majorité depuis 2007… Et la prochaine étape prévue par les sénateurs socialistes c’est de donner aux étrangers le droit de voter et d’être élu. Immaturité économique et cynisme électoral, le PS joue cartes sur table, les Français savent à quoi s’attendre si François Hollande est élu en 2012.

Taxes 

(cliquer pour lire le dossier complet)

 

Plus qu’en laboratoire pour 2012, le PS a transformé le Sénat

en machine à taxer les Français

sans aucune logique économique et sociale.

 

Résultat, dette et chômage

seraient au rendez-vous si les socialistes remportaient

les élections présidentielles et législatives.

 

 

Christian CAMBON

Catherine PROCACCIA

Sénateurs du Val-de-Marne

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :